jeudi 10 juin 2010

Voilà, c'est fait

Hier, 9 juin, la France a ouvert son marché des jeux d'argent & de hasard en ligne en abandonnant son monopole d'état sur le sujet. En l'abandonnant certes, mais pas dans la nature ni à n'importe quelles conditions !
L'Arjel (l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne) a attribué 17 licences à 11 opérateurs privés (et publics). Ces derniers sont à présent autorisés à proposer des jeux payants faisant appel au hasard, mais ce sont bien les seuls.
Pour les autres, pas de changement de législation. Sociétés commerciales, collectivités, associations, etc... ne doivent pas faire l'amalgame. Il faut continuer à ne pas mélanger hasard et participation payante dans le cadre des jeux qu'elles organisent. Tout comme la rédaction d'un règlement et son dépôt auprès d'un officier ministériel restent de mise.