mardi 20 juillet 2010

Il n'y a pas que le tirage au sort pour désigner des gagnants

Parmi ce que l'on appelle communément les "jeux-concours", les jeux faisant appel uniquement au hasard, que ce soit par tirage au sort ou instants gagnants, sont une écrasante majorité.
Pourtant, s'ils ne sont pas légions, les concours n'en présentent pas moins certains avantages. Certes les contraintes d'organisation sont un peu plus lourdes, ne serait ce qu'en raison de la nécessaire constitution d'un jury, des délibérations, etc... Mais en contre-partie, les conditions mêmes du concours sont plus "impliquantes" que celle d'un jeu basique. Il faut forcément être doté d'une plus grande motivation de participation pour répondre à (aux) épreuve(s) d'un concours que pour remplir un simple bulletin de participation qu'il soit en papier ou sur internet. Et oui, il faut se donner un peu de mal. De là à conclure que la qualité des participants en découle, il n'y a qu'un pas. A défaut de faire du volume, ne serait ce pas là, après la mise en place d'une dotation filtrante, le deuxième ingrédient pour éviter les chasseurs de primes et glaner des prospects plus véritablement sensibles à la marque ou aux valeurs qu'elle porte ?
Quoi qu'il en soit, le Conseil Général de Maine et Loire s'essaie actuellement à un intéressant concours photo baptisé Mon arrosoir prend des vacances.
Pour vous aider à encadrer vos concours, Reglement-legal.net peut prendre en charge la rédaction du règlement et, bien sur, le déposer chez un huissier. Mais aussi, grâce au réseau national avec lequel elle collabore, vous fournir un officier ministériel pour superviser les délibérations (uniquement si vous le souhaitez, ce n'est pas une obligation légale), où que vous soyez en France.