mercredi 11 juillet 2012

Jeux & packaging, un couple qui dure... et évolue.

Les jeux on pack existent depuis belle lurette. Les marques proposent régulièrement, et depuis longtemps, des jeux-concours sur les emballages de leurs produits, façon d'améliorer les ventes. La méthode est sans doute efficace puisqu'elle perdure.

Si sur le fond le principe n'a pas changé, les jeux qui peuvent être relayés sur les produits ont évolués rapidement ces dernières années sur 3 points principaux :

  1. Le public concerné d'abord puisque, depuis la directive européenne de 2005 puis l'adaptation de la loi française en 2011, il est maintenant possible de réserver la participation à un jeu  à l'achat préalable du produit. En résumé, les clients peuvent jouer, les autres pas.
  2. La forme de la promotion ensuite. Pour gagner en flexibilité les marques adoptent de plus en plus souvent le sticker au détriment de l'impression du support. L'autocollant est plus facile à gérer sur une chaine de production car il ne nécessite pas de revoir la maquette du packaging et son apposition sur l'emballage peut être stoppée facilement à tout moment. De plus certains modèles sont de véritables petits leaflets dépliants et peuvent contenir une bonne quantité d'informations.
  3. Enfin l'accès au jeu lui même a été révolutionné par l'avènement des smartphones et l’apparition des QR codes. Là où fût un temps il fallait envoyer un coupon de participation par la poste ou, plus récemment, se connecter à internet une fois rentré à la maison, il suffit maintenant de flasher le code figurant sur l'emballage (depuis le rayon du supermarché si on le souhaite) pour accéder directement au jeu sur son téléphone.
Ces évolutions, tant sur le plan légal que sur les aspects logistique et technologique, assurent encore de belles années aux jeux on pack.
En revanche attention, l'extrait de règlement est toujours de rigueur !

Pour toute question, consultez nous.