mardi 29 janvier 2013

Merci de votre confiance


















Ces marques, entreprises, agences, associations ou collectivités ont organisé un ou plusieurs jeux-concours dont tout ou partie des dispositions règlementaires ont été confiées, directement ou indirectement, à Ludilex (www.reglement-legal.net).


Pour la prise en charge des aspects règlementaires de vos jeux et concours, vous aussi contactez nous.

vendredi 18 janvier 2013

Merci de votre confiance









Ces marques, entreprises, agences, associations ou collectivités ont organisé un ou plusieurs jeux-concours dont tout ou partie des dispositions règlementaires ont été confiées, directement ou indirectement, à Ludilex (www.reglement-legal.net).

Pour la prise en charge des aspects règlementaires de vos jeux et concours, vous aussi contactez nous.

mercredi 16 janvier 2013

Comexchange.info : un site intéressant pour vos partenariats

A noter la mise en ligne de ce site au contenu pertinent dédié aux partenariats marketing & communication.

Avec un intérêt notable pour les jeux et concours à découvrir ici.

mardi 15 janvier 2013

L'enjeu de la dotation dans un jeu-concours

Comment sortir des sempiternels iPad, iPhone, box en tous genres, voire des sommes d'argent, qui constituent l'écrasante majorité des dotations offertes par les jeux-concours ? 
Peut être tout d'abord en se posant la question du choix entre qualité et quantité. 

S'il s'agit de constitution d'une base de données, cherche t on à collecter des membres, des prospects, des fans (peu importe leur appellation) de la façon la plus massive possible ? Ou a t on pour objectif de cibler autant que possible des individus en phase avec la marque ?

Dans le premier cas le recours à des lots supposés plaire au plus grand nombre se justifie. Mais on ne pourra pas s'étonner de la piètre qualité des remontées, des faibles taux de retour ou de transformation, du pourcentage élevé de désabonnements rapides (révélateur d'une quantité importante de chasseurs de primes parmi les participants), bref d'un ROI pas toujours très satisfaisant.

Dans l'hypothèse où, au contraire, on miserait sur l'adéquation des participants avec la marque organisatrice, ses produits, ses valeurs, la nature des lots peut être à minima un élément différenciant et même s'affirmer comme un paramètre stratégique. La mise en place d'une dotation filtrante est en effet l'une des meilleures façons de s'assurer que la majorité de participants à l'opération développe un véritable intérêt pour les activités de la société organisatrice. Et par là même des prospects de qualité susceptibles d'assurer un taux de transformation encourageant.

Comme son nom l'indique une dotation filtrante permet de limiter le nombre de participants dont la seule motivation se résume à tenter de gagner un lot (les chasseurs de primes) et dont la seule urgence est ensuite de se désabonner des newsletters qui les désintéresse totalement, autrement dit de couper les ponts.
A titre d'exemples, un éditeur de presse peut proposer aux participants de gagner leur poids en magazines de leur choix parmi ses titres ou un an d'abonnement, un site marchand de plantes et fleurs de jardin mettra en jeu des marchandises (plantes, décoration et mobilier de jardin, outils...) ou services (cours de jardinage, prestations de paysagiste, abonnement à un magazine de jardinage...) en lien direct avec sa cible constituée de propriétaires de jardins ou terrasses.

En résumé, choisir une dotation composée de lots en cohérence avec la marque, les produits ou l'univers de la société organisatrice devrait être une piste plus souvent recommandée par les agences et services marketing (et suivie !) car elle peut difficilement nuire.

Les deux exemples choisis parmi l'actualité des jeux-concours pour illustrer mon propos sont à ce titre intéressants, variés en termes de domaines d'activités, et globalement plutôt positifs.

Le premier est un jeu organisé par une marque du secteur de l'hygiène-beauté dont la cible est clairement constituée de jeunes à ultra dominante mâle. Dans le cadre du lancement d'une nouvelle gamme baptisée Apollo le jeu propose d'envoyer les gagnants "dans l'espace". A défaut de lien direct entre du gel douche et autres déodorants et un astronaute, le nom de la gamme appelle instantanément à une référence de la conquête de l'espace. Et, cerise sur le gâteau, la rareté de ce type de lot en fait fatalement quelque chose d'attirant.

Le second exemple nous amène dans l'univers de l'immobilier avec un jeu offrant aux gagnants "40% d'immobilier" sous la forme (limitée dans ses montants) de 40% d'une année de loyer ou 40% d'une année de remboursement de crédit selon que les gagnants sont locataires ou propriétaires de leur logement. Une société d'immobilier qui fait gagner des lots en rapport avec l'immobilier, voilà une démarche cohérente ! Dommage que le flyer relayant l'opération n'ai pas bénéficié de toute l'attention nécessaire et se soit concentré sur la loi informatique et libertés au détriment des dispositions édictées par le code de la consommation en matière de jeux en s'abstenant de faire figurer l'extrait de règlement obligatoire.


lundi 14 janvier 2013

Un concours qui n'en est pas un mais une très bonne idée marketing

Une bien belle opération que celle-ci qui consiste à faire voter les internautes sans rien leur faire gagner du tout.

L'opération ne coûte rien pour ainsi dire (notamment pas de dépôt de règlement chez l'huissier à effectuer puisqu'il n'y a aucun lot à gagner) mais fait parler de la marque, qui plus est à l'international : tout bénef !

Les détails ici.

Pour savoir si votre opération nécessite le dépôt de son règlement chez un huissier, appelez nous.

mercredi 9 janvier 2013

Une bonne idée marketing mais un encadrement légal défaillant

Une marque de pâtes à mâcher a lancé un jeu-concours sur le thème "mâchez plus pour gagner plus". Pour résumer, des coupons gagnants ont été placés dans certains emballages et, mathématiquement, les plus gros acheteurs / consommateurs ont plus de chance de remporter un lot (plus de détails ici).
Cette mécanique semble avoir remporté un vif succès, tout au moins en termes de gain de fans sur facebook; peut être même avec un effet notable sur les ventes.

Quel dommage que le règlement de ce jeu comporte de notables irrégularités qui viennent mettre à mal la licéité de l'opération.

Le jeu est notamment présenté comme gratuit et sans obligation d'achat. Or nulle part dans le règlement n'est évoqué le remboursement des chewing-gums achetés pour participer. Il y a bien une phrase semblant instaurer un canal gratuit mais en totale incohérence avec la mécanique du jeu. A quoi sert d'envoyer ses coordonnées à l'organisateur sur papier libre puisqu'il n'y a pas de tirage au sort et que, pour avoir une chance de gagner, il faut acheter un produit !?
Cette erreur est d'autant plus surprenante que la loi du 17/05/2011 autorise dorénavant de conditionner la participation à un jeu à un achat préalable de bien ou de service. Pour les marques et commerçants cette opportunité ouvre clairement de nouvelles perspectives en supprimant la nécessité de recourir exclusivement à des jeux gratuits et sans obligation d'achat. Cette possibilité paraît tout à fait adaptée à ce cas de figure.

De même il est important d'accorder toute l'attention nécessaire à la concordance des dates. Les participants qui jouent le dernier jour de l'opération doivent bénéficier des mêmes droits que les autres, droits rendus obligatoires par la législation en vigueur pour les jeux gratuits et sans obligation d'achat. Le remboursement des frais de connexion à internet pour participer ou consulter le règlement doit, par exemple, pouvoir être demandé jusqu'au bout du jeu. Et non "avant" le dernier jour.

Carences lors des relectures du règlement ? Absence de conseil ? Recommandations non suivies ? Erreurs de jugement ? Quoi qu'il en soit ces erreurs mettent en lumière un dysfonctionnement qui aurait pu être évité avec quelques conseils avisés.

Pour l'organisation de vos jeux et concours n'hésitez pas à prendre conseil, contactez nous.


mercredi 2 janvier 2013

Enquête de satisfaction : résultats du mois de décembre et bilan 2012

A l'issue de nos prestations, nos clients sont invités à exprimer leur niveau de satisfaction de façon anonyme. 
Chaque mois les résultats de ce petit sondage sont publiés sur ce blog pour vous convaincre que Reglement-legal.net peut vous apporter des économies et une véritable plus-value, mais aussi pour nous pousser à toujours mieux vous servir.

Pour le mois de décembre les répondants se sont à nouveau déclarés :
  • très satisfaits à 100,00%
  • satisfaits à 0%
  • peu satisfaits à 0%
  • pas du tout satisfaits à 0%

Les résultats cumulés pour l'ensemble de l'année 2012 sont les suivants :
  • très satisfaits à 97,75%
  • satisfaits à 2,25%
  • peu satisfaits à 0%
  • pas du tout satisfaits à 0%

Ces résultats nous confortent dans notre volonté de continuer à vous offrir le meilleur rapport qualité/prix incluant :
  • conseils & recommandations
  • réactivité de prise en charge de vos dépôts de règlements et tirages au sort
  • retours ultra rapides
  • informations à chaque étape des démarches
  • véritable procès-verbal d'huissier dans la journée
  • veille toute l'année avec emails d'information ou d'alerte en cas d'évolution de la législation ou de risque constaté
  • guide gratuit sur la conception de jeux-concours

Afin de préserver notre qualité de service en personnalisant nos prestations et de continuer à vous assister dans les meilleures conditions possibles nous nous refusons à :
  1. automatiser la production de règlements
  2. faire pré-payer en ligne nos prestations
  3. fournir de simples attestations d'huissier sans valeur
  4. facturer des surcoûts indus

Merci de votre confiance, merci de votre participation et excellente année 2013  à toutes et à tous.