jeudi 18 juillet 2013

Jeux avec obligation d'achat

D'abord frileuses, les marques s'approprient petit à petit la loi du 17 mai 2011, et les jeux dont la participation est conditionnée à un achat préalable de bien ou de service se font un peu plus nombreux.

Plus de canal gratuit à mettre en place, l'assurance que ce sont bien des clients qui vont remporter les lots et une façon évidente de booster les ventes : seuls les consommateurs (au sens d'acheteurs) participent au jeu.

L'une des mécaniques possibles reprend le principe de la prime in pack mais, cette fois-ci, tous les clients ne trouvent pas de cadeau dans l'emballage.  Les lots sont disséminés dans les produits qui sont ensuite envoyés dans les différents circuits de distribution aux 4 coins du pays. Comme le fait en ce moment une marque de pâtes qui a dissimulé des pendentifs en or en forme de farfalle dans certains de ses paquets.

Une autre possibilité consiste à inscrire à un tirage au sort tout client procédant à un achat (au sens large ou selon certaines conditions) pendant la période de participation au jeu. Cette solution, extrêmement simple à mettre en place, est de plus en plus utilisée, notamment en fin d'année.

Dans tous les cas quelques précautions s'imposent :
  • s'assurer que l'opération ne constitue pas une pratique déloyale vis à vis du consommateur
  • conditionner la participation au jeu à l'achat d'un bien ou d'un service constituant l'activité commerciale habituelle de la société organisatrice
  • déposer le règlement du jeu auprès d'un huissier de justice

 Pour ce type de jeu nous vous assistons, répondons à vos questions et assurons le dépôt du règlement chez l'huissier sans aucun surcoût. Le tarif est le même que pour les jeux-concours gratuits sans obligation d'achat, pour une raison toute simple : il n'y a objectivement aucune raison qu'il soit plus cher. Contactez nous.