mercredi 11 décembre 2013

Une société organisatrice d'une loterie condamnée

Un article du Figaro du 10 décembre nous apprend qu'une société de vente par correspondance a été condamnée non seulement à verser la valeur d'un lot à une participante qui ne l'avait même pas gagné, mais également à lui payer une indemnité au titre du "préjudice de déception".

Cela paraît à première vue un peu fort. Mais peut être cela mettra t il un frein à ces trop nombreuses opérations qui flirtent avec l’illégalité en envoyant des documents de présentation volontairement peu clairs et des phrases accrocheuses du type "Vous avez gagné !" qui sont clairement à proscrire.

Aucune ambiguïté ne doit permettre de semer le doute, l'espoir, voire la conviction du gain d'un lot dans l'esprit des consommateurs. Ces pratiques trompeuses et déloyales restent heureusement largement minoritaires parmi les nombreuses opérations promotionnelles ayant recours au jeu-concours.